LDR     03102nz a2200277n 4500
001 8383
003 RERO
005 20131104103317.0
008 000612 a abbn a ana d
035 _ _ $a A000008383
039 _ 9 $a 201311041033 $b 7951 $c 201311041031 $d 7951 $c 201311041028 $d 7951 $c 201311011634 $d 7951 $y 200006120810 $z VLOAD
040 _ _ $a RERO tibc--
100 0 _ $a Apollodorus, $c mythographe
400 0 _ $a Apollodoro, $c mitografo
400 0 _ $a Apollodor, $c Mythograph
400 0 _ $a Apollodore d'Athènes, $c auteur prétendu
400 0 _ $a Apollodoro Ateniese, $c auteur prétendu
400 0 _ $a Apollodorus Atheniensis, $c auteur prétendu
400 0 _ $a Pseudo-Apollodore l'Athénien
400 0 _ $a Pseudo-Apollodoro Ateniese
400 0 _ $a Pseudo-Apollodorus Atheniensis
670 _ _ $a Note selon Wikipedia, $u http://fr.wikipedia.org/wiki/Pseudo-Apollodore
670 _ _ $a Note selon Wikipedia, $u http://fr.wikipedia.org/wiki/Apollodore_d%27Ath%C3%A8nes
680 _ _ $a Note selon Wikipedia: "Pseudo-Apollodore" est le nom donné à l'auteur de la Bibliothèque, anciennement attribué à Apollodore d'Athènes (IIe siècle av. J.-C.). On ne sait rien de sa vie ni de ses éventuelles autres oeuvres. On s'accorde à penser que l'oeuvre a été écrite au Ier ou IIe siècle ap. J.-C. La Bibliothèque est une sorte d'abrégé de la mythologie grecque. C'est l'une des sources les plus complètes et les plus utiles sur le sujet. Il semble que le pseudo-Apollodore ait été très fidèle à ses sources. Par exemple, le passage de la Bibliothèque sur Oedipe est très proche de l'Oedipe roi de Sophocle, celui sur Alceste, fille de Pélias, très proche de la tragédie éponyme d'Euripide, etc. La plus importante des sources de la Bibliothèque que nous avons perdues est le travail de Phérécyde d'Athènes, un mythographe du Ve siècle av. J.-C. Il semble que les passages les plus utiles de la Bibliothèque proviennent de cet auteur. Le texte que nous avons à l'heure actuelle est fragmentaire. Néanmoins, nous possédons deux manuscrits, identiques pour leur plus grande part, qui résument le contenu de l'oeuvre. A partir de là, James Frazer, l'éditeur de la Bibliothèque pour Loeb (1913), a écrit son Épitome (en grec ancien Ἐπιτομή / Epitomế, "abrégé"), qui a pour but de compléter les passages manquants.
680 _ _ $a Note selon Wikipedia : Apollodore d'Athènes (en grec ancien Ἀπολλόδωρος / Apollódôros) est un grammairien grec du IIe siècle av. J.-C. Elève d'Aristarque de Samothrace à Alexandrie, il quitte la ville vers 146 av. J.-C., sans doute pour Pergame. Il passe la majeure partie de sa vie à Athènes, où il rédige des ouvrages d'érudition, dont une chronologie en vers iambiques pour la période allant de la guerre de Troie à 144 av. J.-C. La compilation de récits mythologiques qui lui a été attribuée, dite Bibliothèque, serait en réalité bien postérieure à cet auteur : l'oeuvre cite un auteur romain, Castor l'Annaliste, contemporain de Cicéron (du Ier siècle avant J.-C. donc puisque Cicéron est mort en 43 av. J.-C.). On appelle généralement l'auteur de la Bibliothèque le pseudo-Apollodore.
700 0 _ $a Ἀπολλόδωρος, $c mythographe